Alionet posted at 21:00

Plasma, Vim et Wireshark mis à jour dans Tumbleweed

Au total, cinq instantanés openSUSE Tumbleweed ont été publiés cette semaine, ils fournissaient des mises à jour pour YaST, la version LTS de KDE Plasma et pour le système d'impression open source CUPS.

Le dernier instantané, 20200301, a mis à jour quelques bibliothèques comme libstorage-ng, qui a été mise à jour vers la version 4.2.65; la nouvelle version de la bibliothèque de stockage de bas niveau a ajouté la prise en charge de btrfs RAID1C, ajouté des fonctions being et end à ProbeCallbacks et mis à jour les traductions. La mise à jour de libyui en 3.9.3 a supprimé les balises de groupe RPM obsolètes. Une vérification pour vous assurer que le réseau fonctionne avant de démarrer les scripts d'initialisation a été effectuée avec la mise à jour autoyast2 4.2.28. Un support a été ajouté pour le démarrage sécurisé d'IBM S390 avec la mise à jour du paquet yast2-firstboot. La mise à jour de yast2 4.2.67 a apporté un changement afin d'afficher les modules capables dans le centre de contrôle pour le sous-système Windows pour Linux et une mise à jour de yast2-network 4.2.47 à 4.2.58 a ajouté une classe pour représenter les serveurs NTP. Le cliché a actuellement une côte stable de 98, selon le réviseur de clichés de Tumbleweed.

La communauté KDE a fourni plusieurs mises à jour de paquets dans la version Plasma 5.18.2, qui est arrivée dans l'instantané 20200229. Le paquet libkscreen2 dans la version 5.18.2 a corrigé un bogue de kwayland de sorte qu'il attendra plus longtemps un délai de connexion et réessayera en cas d'échec. Il y avait aussi une poignée de correctifs pour Flatpak concernant la découverte d'applications et de modules complémentaires de KDE. L'analyseur de paquets Wireshark 3.2.2 a corrigé quelques CVE pour les communications sans fil à large bande lors de plantages LTE et WiMax, ainsi qu'un correctif pour WireGuard. Le système de fichiers XFS a reçu sa première mise à jour de version mineure dans l'instantané de xfsprogs 5.0.0 à 5.4.0, qui a fourni plusieurs correctifs, une refactorisation et la suppression de fonctions inutiles. Le paquet sysconfig 0.85.4 quant à lui a créé un lien symbolique, dans ypbind, qui permet aux bots de fonctionner correctement. Cet instantané obtient une note stable de 95, selon le critique d'instantanés Tumbleweed.

Le paquet AppStream, qui est utilisé pour améliorer les métadonnées sur les composants logiciels, a été mis à jour en 0.12.10 dans l'instantané 20200228 et il fournit quelques correctifs dont l'un restaure la compatibilité avec GLib. L'application musicale de KDE, Amarok, a corrigé le chargement des paroles de lyrics.wikia.com. Le comportement d'entrée et de sortie de la recherche a été amélioré dans la mise à jour 3.34.0 de gnome-characters et krb5 1.18 a supprimé la prise en charge du chiffrement single-DES. L'instantané a également une note stable de 98.

L'instantané 20200227 a mis à jour l'outil dracut et a ajouté un avertissement lors de l'inclusion de modules non pris en charge et de modules de...

Alionet posted at 12:56

openSUSE News fait peau neuve

Dans un article publiée ce jour, Stasiek Michalski a annoncé le changement de plate-forme du site news.opensuse.org sur lequel lui et l'équipe Marketing travaillaient depuis un moment. Le site News-o-o utilise désormais Jekyll au lieu de Wordpress ce qui devrait rendre les contributions bien plus faciles. En effet, tout comme pour notre blog Alionet, il suffira désormais aux contributeurs de cloner le dépôt Git du site, d'y ajouter leur article et de faire une pull request.

Rouen 28 Mars – Libre En Fete #openSUSE #Cybersecurite #DNS RPZ #Lujam #Logiciels Libres

Le samedi 28 Mars 2020, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre et de la Cybersécurité à la Maison St Sever à Rouen. (Rez-de-chaussée, centre commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien, 76100, Rouen) de 14h00 à 18h00. Cet évenement s’inscrite dans le cadre du Libre En Fête : https://www.libre-en-fete.net/2020/evenements.html Nous profitons de l’occasion pour […]
Alionet posted at 20:35

Mise à jour Plasma, NodeJS, pip, Grep dans Tumbleweed

Trois snapshots openSUSE Tumbleweed sont arrivés cette semaine et ont fourni quelques mises à jour majeures de la version et plusieurs mises à jour mineures apportant des fonctionnalités plus récentes.

Le dernier instantané était 20200218. Cet instantané a mis à jour un sous-paquet pour btrfsprogs vers la version 5.4.1 et corrigé la construction de docbook5. Le noyau Linux a été mis à jour vers 5.5.4 et a subi quelques modifications pour KVM sur arm64. La mise à jour de glibc 2.31 prend désormais en charge une macro de test de fonctionnalité _ISOC2X_SOURCE pour activer les fonctionnalités du projet norme ISO C2X. L'utilitaire en ligne de commande grep 3.4 a corrigé certains bogues de performance et ajoute une nouvelle option --no-ignore-case qui oblige grep à respecter la casse, remplaçant toute option précédente -i (--ignore-case). Le démon activé par DBus et contrôlant les appareils mobiles et les connexions, ModemManager, a corrigé la gestion des octets hexadécimaux 0x00 à la fin des chaînes codéesGSM dans la version 1.12.6. Plusieurs autres paquets ont été mis à jour dans l'instantané. Parmi les paquets à mettre à jour figuraient flatpak 1.6.2, Epiphany 3.34.4 le navigateur Web de GNOME, le client de messagerie mutt 1.13.4,, strace 5.5, sudo 1.8.31 et whois 5.5.5. Une note de 92 est pour le moment attribuée à ce cliché, selon le site de révision de cliché.

L'instantané 20200214 a mis à jour Mozilla Firefox et Thunderbird vers, respectivement, les versions 73.0 et 68.5. La nouvelle version majeure du navigateur a corrigé six Vulnérabilités et expositions communes (CVE) incluant ainsi un correctif de bogue qui affectait la mémoire. La nouvelle version comprend de nouvelles fonctionnalités qui aident les utilisateurs à visualiser et lire le contenu du site Web plus facilement en améliorant la fonction de zoom de page. La version a également ajouté NextDNS comme option alternative pour DNS over HTTPS. Le client de messagerie Thunderbird a adressé sept CVE et ajouté la prise en charge de l'identité du client IMAP/SMTP et de l'authentification OAuth 2.0 pour POP3. Les utilisateurs de KDE disposaient de plusieurs mises à jour de paquets à partir de Plasma Framework 5.67.0; Kirigami a supprimé la marge supérieure de l'en-tête du ScrollView privé et a correctement développé les éléments fillWidth en mode mobile. Le KTextEditor a corrigé la fonction glisser-copier, et le paquet du framework a également corrigé un crash dans l'expansion des variables avec l'utilisation d'outils externes. Le paquet pour l'environnement d'exécution JavaScript, nodejs12 mis à jour vers la version 12.16.0, a ajouté un nouveau module principal pour WebAssebly en tant que fonctionnalité expérimentale. La version NodeJS a également ajouté Hash.prototype.copy permettant de cloner un état interne de l'objet Hash. L'éditeur de texte nano 4.8 a amélioré la gestion des fichiers de verrouillage au démarrage. Deux autres mises à jour majeures de version dans l'instantané étaient python-packaging 20.1 et python-pip 20.0.2; la nouvelle version pip passe à un outil d'interface de...

Alionet posted at 18:12

Les gens d'openSUSE : Entretien avec Ish Sookun

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Je vis sur une île au milieu de l'océan Indien (20°2′ S, 57°6′ E), appelée Maurice. Je travaille pour une entreprise qui me soutient en contribuant au projet openSUSE. Cela dit, nous utilisons aussi beaucoup openSUSE sur le lieu de travail.

Parlez-nous de vos premières interactions avec les ordinateurs ? Comment votre voyage avec Linux a-t-il commencé ?

Mon interaction avec les ordinateurs n'a commencé qu'à la fin de mes études universitaires et j'ai découvert Linux après que quelques étudiants qui suivaient des cours d'informatique à l'époque m'aient murmuré que le terme "Linux" était une chose super compliquée. Cela a attiré mon attention et je suis devenu accro depuis. J'ai fait quelques années de distro hopping (changement incessant de distribution) jusqu'à ce qu'en 2009 je m'installe avec openSUSE.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre participation à openSUSE et pourquoi elle a commencé ?

J'ai rejoint le programme "Ambassador" en 2009, qui a ensuite été rebaptisé openSUSE Advocate, et finalement le programme a été abandonné. En 2013, j'ai rejoint les coordinateurs locaux d'openSUSE pour aider à coordonner les activités dans la région. C'était ma façon de contribuer en retour. Pendant ces années, je testais aussi les CR d'openSUSE et je signalais les bogues, j'organisais des rencontres locales sur Linux en général (parfois openSUSE en particulier) et je publiais un blog sur ces activités. Puis, en 2018, après une conversation inspirante avec Richard Brown, alors qu'il était le président d'openSUSE, je me suis engagé et j'ai rejoint le comité électoral d'openSUSE, pour me porter volontaire dans des tâches électorales. Ce fut une expérience d'apprentissage agréable et enrichissante avec mes collègues de l'époque, Gerry Makaro et Edwin Zakaria. J'ai participé à ma première conférence openSUSE en mai 2019 à Nuremberg. J'ai fait une présentation sur la façon dont nous utilisons Podman dans la production sur mon lieu de travail. J'étais extrêmement nerveux de faire cette première conférence devant la communauté openSUSE, mais j'ai rencontré des gens qui m'ont remonté le moral. Je ne peux pas oublier les encouragements de Richard, Gertjan, Harris, Doug, Marina et les innombrables amis que je me suis faits à la conférence. Plus tard pendant la conférence, j'étais de retour sur scène, pendant les discussions informelles, et j'ai parlé en tenant la bière openSUSE dans une main et le micro dans l'autre. La nervosité avait disparu grâce à la magie de la communauté.

Edwin et Ary m'ont parlé de leurs activités en Indonésie, en particulier du sommet openSUSE Asia. Lorsque le CfP pour oSAS 2019 a été ouvert, je n'ai pas hésité à soumettre un exposé, qui a été accepté, et des mois plus tard, je me suis retrouvé au milieu de quelques superbes contributeurs d'openSUSE à Bali, en Indonésie. Ce fut un grand Sommet où j'ai découvert davantage de la communauté openSUSE. J'ai rencontré Gerald Pfeifer, le nouveau président d'openSUSE, et nous avons parlé de yoga, entourés de tous les geeks amusants, des discussions et des ateliers...

Alionet posted at 18:12

Leap 15.2 entre en version Bêta

Leap 15.2 est entré en phase bêta la semaine dernière et deux instantanés sont déjà parus avec la sortie de build 581.2 et build 588.2. Leap a un modèle de développement évolutif jusqu'à sa version finale, de sorte que plusieurs versions seront publiées conformément à la feuille de route jusqu'à ce que la version GoldMaster soit publiée, ce qui est prévu pour 7 mai.

Il n'y a pas de jalons fixes dans ce modèle de développement continu. Comme les bogues sont corrigés et que de nouveaux packages sont introduits ou exclus, des instantanés des dernières versions de la phase bêta seront publiés une fois qu'ils auront passé les tests openQA.

Après la sortie de la version GoldMaster, le développement continu s'arrêtera et les mises à jour de maintenance et de sécurité seront ensuite publiées pour la nouvelle version mineure de la série Leap 15.

La phase alpha est en cours depuis plusieurs mois maintenant et les versions sont publiées régulièrement. L'alpha était suffisamment stable pour être utilisé pour les démos au FOSDEM, mais des tests sont encore nécessaires.

Les testeurs de distro, les amateurs, les utilisateurs et les passionnés de technologie peuvent télécharger les versions actuelles et aider à tester les versions sur software.opensuse.org/distributions/testing. Les personnes qui testent la version bêta sont encouragées à enregistrez leur compte-rendu de test Leap Beta sur le document suivant: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1AGKijKpKiJCB616-bHVoNQuhWHpQLHPWCb3m1p6gXPc/edit#gid=801313279

Les testeurs Leap Beta ont la possibilité de recevoir un T-shirt, alors assurez-vous de remplir toutes les informations appropriées et les rapports de bugs pour en obtenir un.

Dans l'annonce par e-mail, le nouveau responsable de publication de Leap, Luboš Kocman, a déclaré que l'équipe de publication travaille sur une suite de tests de mise à niveau 15.1 pour obtenir des résultats de tests de mise à niveau corrects.

"Donc, tout test de mise à niveau manuelle serait extrêmement précieux", a écrit Luboš Kocman.

Kocman a également évoqué le sous-système Windows pour Linux et a déclaré que le travail acharné mis en œuvre pour les images WSL lui a permis de passer les tests haut la main que ce soit dans Open Build Service ou dans openQA.

Les personnes intéressées par les tests bêta des images WSL openSUSE Leap 15.2 peuvent contacter Kocman ou la liste de diffusion de Factory. Pour plus d'informations sur WSL, visitez https://en.opensuse.org/openSUSE:WSL.

Cybersécurité, Juice Hacking et Data Blocker, si, si ce n’est pas du délire !

Parfois on crie au loup, des fois on gagne une bataille mais jamais la guerre… Aujourd’hui, nous avons une vidéo qui démontre le ‘Juice Jacking’ qui est assez répandu : https://www.youtube.com/watch?v=l5Jyb1a-JZk Ce n’est pas une bonne idée de recharger son smartphone, ou tablette dans les gares, les aéroports, les trains etc. sans un ‘Data Blocker’ […]
Alionet posted at 06:43

Les gens d'openSUSE : Entretien avec Ish Sookun

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Je vis sur une île au milieu de l'océan Indien (20°2′ S, 57°6′ E), appelée Maurice. Je travaille pour une entreprise qui me soutient en contribuant au projet openSUSE. Cela dit, nous utilisons aussi beaucoup openSUSE sur le lieu de travail.

Parlez-nous de vos premières interactions avec les ordinateurs ? Comment votre voyage avec Linux a-t-il commencé ?

Mon interaction avec les ordinateurs n'a commencé qu'à la fin de mes études universitaires et j'ai découvert Linux après que quelques étudiants qui suivaient des cours d'informatique à l'époque m'aient murmuré que le terme "Linux" était une chose super compliquée. Cela a attiré mon attention et je suis devenu accro depuis. J'ai fait quelques années de distro hopping (changement incessant de distribution) jusqu'à ce qu'en 2009 je m'installe avec openSUSE.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre participation à openSUSE et pourquoi elle a commencé ?

J'ai rejoint le programme "Ambassador" en 2009, qui a ensuite été rebaptisé openSUSE Advocate, et finalement le programme a été abandonné. En 2013, j'ai rejoint les coordinateurs locaux d'openSUSE pour aider à coordonner les activités dans la région. C'était ma façon de contribuer en retour. Pendant ces années, je testais aussi les CR d'openSUSE et je signalais les bogues, j'organisais des rencontres locales sur Linux en général (parfois openSUSE en particulier) et je publiais un blog sur ces activités. Puis, en 2018, après une conversation inspirante avec Richard Brown, alors qu'il était le président d'openSUSE, je me suis engagé et j'ai rejoint le comité électoral d'openSUSE, pour me porter volontaire dans des tâches électorales. Ce fut une expérience d'apprentissage agréable et enrichissante avec mes collègues de l'époque, Gerry Makaro et Edwin Zakaria. J'ai participé à ma première conférence openSUSE en mai 2019 à Nuremberg. J'ai fait une présentation sur la façon dont nous utilisons Podman dans la production sur mon lieu de travail. J'étais extrêmement nerveux de faire cette première conférence devant la communauté openSUSE, mais j'ai rencontré des gens qui m'ont remonté le moral. Je ne peux pas oublier les encouragements de Richard, Gertjan, Harris, Doug, Marina et les innombrables amis que je me suis faits à la conférence. Plus tard pendant la conférence, j'étais de retour sur scène, pendant les discussions informelles, et j'ai parlé en tenant la bière openSUSE dans une main et le micro dans l'autre. La nervosité avait disparu grâce à la magie de la communauté.

Edwin et Ary m'ont parlé de leurs activités en Indonésie, en particulier du sommet openSUSE Asia. Lorsque le CfP pour oSAS 2019 a été ouvert, je n'ai pas hésité à soumettre un exposé, qui a été accepté, et des mois plus tard, je me suis retrouvé au milieu de quelques superbes contributeurs d'openSUSE à Bali, en Indonésie. Ce fut un grand Sommet où j'ai découvert davantage de la communauté openSUSE. J'ai rencontré Gerald Pfeifer, le nouveau président d'openSUSE, et nous avons parlé de yoga, entourés de tous les geeks amusants, des discussions et des ateliers...

Alionet posted at 19:51

Les gens d'openSUSE : Entretien avec Ish Sookun

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Je vis sur une île au milieu de l'océan Indien (20°2′ S, 57°6′ E), appelée Maurice. Je travaille pour une entreprise qui me soutient en contribuant au projet openSUSE. Cela dit, nous utilisons aussi beaucoup openSUSE sur le lieu de travail. Parlez-nous de vos premières interactions avec les ordinateurs ? Comment votre voyage avec Linux a-t-il commencé ?

Mon interaction avec les ordinateurs n'a commencé qu'à la fin de mes études universitaires et j'ai découvert Linux après que quelques étudiants qui suivaient des cours d'informatique à l'époque m'aient murmuré que le terme "Linux" était une chose super compliquée. Cela a attiré mon attention et je suis devenu accro depuis. J'ai fait quelques années de distro hopping (changement incessant de distribution) jusqu'à ce qu'en 2009 je m'installe avec openSUSE.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre participation à openSUSE et pourquoi elle a commencé ?

J'ai rejoint le programme "Ambassador" en 2009, qui a ensuite été rebaptisé openSUSE Advocate, et finalement le programme a été abandonné. En 2013, j'ai rejoint les coordinateurs locaux d'openSUSE pour aider à coordonner les activités dans la région. C'était ma façon de contribuer en retour. Pendant ces années, je testais aussi les CR d'openSUSE et je signalais les bogues, j'organisais des rencontres locales sur Linux en général (parfois openSUSE en particulier) et je publiais un blog sur ces activités. Puis, en 2018, après une conversation inspirante avec Richard Brown, alors qu'il était le président d'openSUSE, je me suis engagé et j'ai rejoint le comité électoral d'openSUSE, pour me porter volontaire dans des tâches électorales. Ce fut une expérience d'apprentissage agréable et enrichissante avec mes collègues de l'époque, Gerry Makaro et Edwin Zakaria. J'ai participé à ma première conférence openSUSE en mai 2019 à Nuremberg. J'ai fait une présentation sur la façon dont nous utilisons Podman dans la production sur mon lieu de travail. J'étais extrêmement nerveux de faire cette première conférence devant la communauté openSUSE, mais j'ai rencontré des gens qui m'ont remonté le moral. Je ne peux pas oublier les encouragements de Richard, Gertjan, Harris, Doug, Marina et les innombrables amis que je me suis faits à la conférence. Plus tard pendant la conférence, j'étais de retour sur scène, pendant les discussions informelles, et j'ai parlé en tenant la bière openSUSE dans une main et le micro dans l'autre. La nervosité avait disparu grâce à la magie de la communauté.

Edwin et Ary m'ont parlé de leurs activités en Indonésie, en particulier du sommet openSUSE Asia. Lorsque le CfP pour oSAS 2019 a été ouvert, je n'ai pas hésité à soumettre un exposé, qui a été accepté, et des mois plus tard, je me suis retrouvé au milieu de quelques superbes contributeurs d'openSUSE à Bali, en Indonésie. Ce fut un grand Sommet où j'ai découvert davantage de la communauté openSUSE. J'ai rencontré Gerald Pfeifer, le nouveau président d'openSUSE, et nous avons parlé de yoga, entourés de tous les geeks amusants, des discussions et des ateliers...

Friday

7 February, 2020

Alionet posted at 16:57

Aller plus loin avec Tilix

La semaine dernière, nous avons présenté Tilix et commencé à explorer ses bases, intéressons-nous maintenant aux fonctionnalités avancées de Tilix, à savoir:

  • Gestion des signets, locaux ou distants;
  • Liens personnalisés (liens cliquables basés sur des expressions régulières);
  • Changement de profil automatique en fonction de l'emplacement (local ou distant (SSH));
  • Gestion des mots de passe;
  • Lancement d'actions internes.

Gestion des signets

Tilix vous permet d'enregistrer et de gérer une liste de signets, c'est-à-dire des emplacements locaux ou distants. Ouvrez simplement les Préférences et définissez un dossier ou des serveurs distants auxquels vous connecter, puis ouvrez cette liste, sélectionnez le signet souhaité pour accéder immédiatement au dossier ou ouvrez la session SSH vers un hôte distant.

Remarque: les signets sont enregistrés dans $HOME/.config/tilix/bookmarks.json, nous vous recommandons de créer ce fichier à la main au préalable si vous remarquez que vos signets ne sont pas enregistrés correctement après avoir quitté Tilix.

Créer un dossier de signets

Tilix vous permet d'organiser vos signets en créant un dossier simple dans lequel vous pouvez les créer, afin qu'ils soient bien organisés. Cela est utile, par exemple, pour regrouper des connexions SSH vers le même groupe de machines:

Tilix

Cliquez sur le dossier puis sur + pour ajouter des signets.

Signets locaux

Pour ajouter des signets, ouvrez les préférences Tilix, puis allez dans la section Signets pour cliquer sur +.

Ici, nous allons ajouter un signet à la copie locale d'un projet sur le service Open Build.

Tilix

Signets distants

La procédure est la même, mais choisissez Remote puis entrez les paramètres du signet:

  • Nom: la référence de votre marque-page;
  • Protocole: choix: SSH, SFTP, TELNET, FTP;
  • Hôte: le nom d'hôte de la cible suivi du numéro de port;
  • Utilisateur: l'utilisateur de la connexion;
  • Paramètres: options SSH par exemple;
  • Commande: s'il s'agit d'une connexion SSH, la commande à lancer sur l'hôte distant.

Tilix

Commandes

Même procédure que les autres, mais ici on saisit simplement une commande à lancer, le bookmark est donc ici un simple alias.

Tilix

Ma commande pour mettre à jour la copie locale de mon référentiel OBS.

Utiliser des signets

Vous pouvez accéder à vos favoris via Ctrl + Maj + B, il vous suffit de le sélectionner et la commande correspondante est lancée:

Tilix

Liens personnalisés

Tilix vous permet de définir une liste de liens (URI vers une page Web ou un emplacement local ou distant file://) qui seront rendus cliquables sur la base d'une expression régulière ou d'un simple mot. Pour ce faire, ouvrez les Préférences puis la section Avancé. Pour l'exemple, nous allons ajouter un lien vers le service Open Build avec la clé work obs;

Tilix

L'expression régulière est devenue cliquable, soit par Ctrl + clic, soit par un clic droit.

Changement automatique de profil

On arrive ici dans une fonctionnalité de Tilix qui est particulièrement utile et qui peut éviter de faire de graves erreurs en tapant une commande dans le mauvais répertoire ou dans une connexion à distance: le changement automatique de profil. Tilix, comme de nombreux émulateurs...